Se former

Brigades d’Interventions Numériques - Alpes Maritimes Un dispositif en appui au SNEE

Publié le
par Prim6

En appui au plan de relance Socle Numérique dans les Écoles Élémentaires (SNEE), c’est sous l’impulsion et la coordination de Mme Aïssou, Inspectrice de l’Education Nationale chargée de la Mission Numérique Départementale, que les 17 Enseignants Référents aux Usages du Numérique sont désormais déployés dans les écoles en formation auprès des élèves et des enseignants. Inspirés par la Mission Numérique des Yvelines, ils constituent les Brigades d’Interventions Numériques : les BIN’s.

De septembre à décembre 2022 : 11 écoles ont d’ores et déjà bénéficié de ce dispositif.

De janvier à juin 2023 : 16 écoles recevront les ERUN du département des Alpes-Maritimes.

Les objectifs prioritaires de ce dispositif

  • répondre au plus près aux besoins des enseignants concernant le Numérique Éducatif ciblé sur des entrées guidées par un accompagnement de proximité au sein des classes, sur le modèle des Plans de formation Maths et Français ;
  • faire utiliser le Numérique pour une plus-value dans les apprentissages des fondamentaux ;
  • engager les enseignants à s’approprier le matériel et les ressources numériques dont l’école dispose ;
  • créer un collectif de travail au sein de la Mission Numérique Départementale : les 17 ERUN mutualisent, formalisent

Le protocole d’intervention

  • Chaque Circonscription choisit pour l’année scolaire quelles écoles bénéficieront de ces visites
  • 8 ERUN constituent les « BIN’s de l’Est » et forment les écoles de Nice et Menton, les 9 autres ERUN constituent les « BIN’s de l’Ouest » et servent les autres circonscriptions situées à l’est du département. Cette répartition géographique permet de limiter les déplacements.
  • En amont de l’intervention, l’ERUN de la Circonscription servie questionne l’équipe enseignante de l’école sur les besoins en formation et organise sur RESANA les modalités d’interventions.
  • Sur cet espace collaboratif et institutionnel, les binômes d’ERUN préparent leurs interventions, au plus près de la réalité remontée du terrain.
  • Le matin de l’intervention, 2 ERUN forment les enseignants aux usages du numérique et répondent à leurs questionnements, tandis que les 6 autres prennent en charge les classes.
  • L’après-midi, les ERUN ont préparé des séances qu’ils mènent avec l’enseignant de la classe et qui permettent de mettre en œuvre les apports dispensés le matin.
  • Pour finir la journée, les ERUN se réunissent pour analyser les forces et les faiblesses de la journée, dans l’objectif de parfaire leurs interventions futures.
  • Après l’intervention, l’ERUN de la Circonscription transmet tous les supports de formation aux enseignants.
  • Enfin, un questionnaire d’évaluation de la journée en provenance de la Mission Numérique est transmis aux enseignants. Celui-ci constitue un des indicateurs qui permettent à l’équipe du BIN’s d’évaluer les interventions.
  • Les regroupements périodiques des ERUN, dans le cadre de leur formation/information, sont l’occasion de faire évoluer cette modalité de formation innovante en fonction des retours des formateurs et des formés.

Un des intérêts majeur de ce dispositif est bien une formation au plus proche du réel. En effet, lorsque les ERUN font la classe le matin, ils commencent à faire découvrir des supports, et à impulser des méthodes de travail auprès des élèves.

L’après-midi, l’enseignant découvre sa classe fonctionner avec parfois des modalités d’apprentissage différentes des usages de classe : en coopération, avec des tablettes, de manière différenciée, par ateliers, en jouant, en recherche de solutions à des situations problèmes atypiques. Le dispositif BIN’s tente là d’élargir le champ des possibles pour l’enseignant et ses élèves.

Les sujets de formations sont divers, en fonction du niveau des élèves, des équipements SNEE et des questionnements des équipes des classes de la PS au CM2 :

  • Exploitation de l’ENT mis en place dans l’école
  • Usage des tablettes en classe : que faire ? Pour quoi faire ? et Comment faire ?
  • Usage du VPI/TBI/TNI
  • Programmation avec des robots, des tablettes, des VPI, ou en débranché

Enfin, il est à noter que lors de la mise en place et du déploiement de ce dispositif, les 17 ERUN du département des Alpes-Maritimes ont su se risquer à la confrontation des pratiques, s’adapter, coopérer, mettre en place leurs protocoles d’interventions, mettre en commun leurs visions et compétences. Ce dispositif BIN’s a su rendre visible l’invisible. Dans ce collectif de professionnels, c’est bien les différences de modalités d’interventions, de supports, de pratiques, de réalités qui constituent la force du groupe, au service des apprentissages des élèves.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)