Se former
2029

Archiclasse

La nouvelle sous-rubrique « Enseigner dehors » Veille et recherche


Enseigner dehors

Plusieurs recherches confirment la pertinence d’investir les espaces extérieurs à la classe pour enseigner et apprendre.
La cour de récréation, les gymnases, les parcs environnant les bâtiments scolaires, les espaces naturels sont autant de terrains d’expérimentation et d’investigation pour les élèves.
Ils permettent de mobiliser d’autres manières de construire des séances pédagogiques et invitent les élèves à adopter de nouvelles postures d’apprentissage.

Les lieux culturels et les fabLabs présents dans les villes sont également des espaces favorables aux apprentissages ;
ils contribuent par ailleurs à alimenter la curiosité des élèves et à rendre plus signifiants certains apprentissages.

Cette nouvelle sous-rubrique a pour objectif d’illustrer des pratiques tout y associant des éclairages théoriques pour confirmer la pertinence de cette modalité.

Deux approches pédagogiques

À travers des exemples déjà expérimentés à l’international et en France, l’espace d’enseignement ne se définit plus seulement entre les quatre murs d’une classe et tend à investir d’autres lieux afin de répondre à des démarches pédagogiques et de favoriser le développement de nouvelles compétences chez l’apprenant.

Plusieurs recherches font consensus sur le besoin de contact avec la nature pour stimuler l’apprentissage scolaire, le développement personnel et la responsabilisation en matière d’environnement (Kuo, Barnes et Jordan, 2019).

La question du bien-être et de l’engagement de l’élève dans les apprentissages sont au cœur de cette préoccupation. Les espaces naturels tout comme les lieux extérieurs (cours, jardins, parcs, stades, terrains de football...) sont autant d’opportunités à saisir pour mobiliser l’attention de l’élève et le responsabiliser.

Lien : https://archiclasse.education.fr/En...