La Twictée : un retour d’expérience dans l’académie de Strasbourg

3 personnes conseillent ce contenu

Auteurs : Gilles Roisin (EE Stoskopf de Strasbourg) et Pascal Schaffhauser (EE Kleber de Mulhouse)
Twictée est la contraction de Twitter et dictée. C’est un dispositif d’apprentissage et d’enseignement de l’orthographe qui se sert du réseau social Twitter. Dans la pratique, la Twictée peut être considérée comme une dictée négociée qui sera corrigée par des élèves d’une autre classe en utilisant des twoutils (contraction de Twitter et outils).

Dans cet article, nous vous présentons le déroulé des correspondances de nos classes. Nous nous sommes librement inspirés de la Twictée officielle créée par Fabien Hobart dont vous pourrez trouver les références sur le site www.twictee.org

La Twictée pas à pas

Ayant suivi une formation commune sur les réseaux sociaux en général et Twitter en particulier, nous nous sommes lancés dans la Twictée en 2015. Voici de façon pratique les différentes étapes de nos Twictées.

La passation d’une Twictée nécessite deux classes au minimum. Une classe miroir (qui conçoit la Twictée et rédige les twoutils lors de sa correction) et une classe scribe (qui écrit la Twictée et l’envoie à la classe miroir pour correction). Lors de la Twictée suivante, la classe miroir devient scribe et inversement. Pour commencer, deux Twictées par période nous a semblé être une bonne fréquence de travail.

Les chapitres sur les dispositions à prendre et l’analyse de la Twictée et de son apport dans la structuration des savoirs sont à lire sur le site de la Dane de Strasbourg.

La conception de la Twictée

La classe miroir conçoit la Twictée en respectant plusieurs critères. Tout d’abord ne pas dépasser 140 caractères (en incluant l’adresse de la classe miroir) et insérer des difficultés connues des deux classes (partage des programmations entre les professeurs). Les élèves aiment bien tendre des « pièges » à la classe scribe. Il est alors nécessaire que le professeur ait une posture de médiateur afin de garder des compétences importantes à travailler sans tomber dans l’excès.


Exemple : Twictée avril 2016 (CM)

Hier, un ours lançait des pierres dans la rivière. Il assommait ainsi les saumons. Grâce à cette technique, il mangeait à sa faim.

Compétences communes travaillées :

Maîtrise de l’imparfait avec des verbes irréguliers
Homonymes a/à
Mots invariables : ainsi
Mots difficiles : technique, faim

Cette Twictée est ensuite envoyée directement au maître de la classe scribe. L’envoi peut être fait par email, SMS (nous avons choisi cette solution), Twitter (compte personnel de l’enseignant)…

  • Passation de la Twictée par la classe miroir

Le maître de la classe scribe dicte la Twictée à ses élèves de manière classique (chaque élève écrit sa Twictée sur un cahier). Vient alors le temps de la dictée négociée par groupe de 3 à 5 élèves.

Qu’est-ce qu’une dictée négociée ?

Il s’agit de transformer la dictée traditionnelle, à visée évaluative, en tâche-problème, à visée d’apprentissage. On demande aux élèves, après la phase de dictée habituelle avec révision individuelle de se grouper par deux ou trois et de ne rendre au maître qu’une seule dictée : les solutions différentes sont alors discutées, négociées et argumentées.

Compétences visées :

Développer la curiosité des élèves et la maîtrise du langage en aidant les élèves à renforcer leurs compétences de production orthographique en mutualisant leurs connaissances et en confrontant leurs représentations du fonctionnement de la langue avec celles des autres ;
prendre conscience des stratégies à mettre en œuvre : argumenter, justifier, expliciter ;
approcher intuitivement les savoirs à acquérir.

Source : Canopé

  • Envoi des Twictées par groupe à la classe miroir

Chaque groupe rédige une Twictée sur une feuille et le professeur envoie la version négociée de la Twictée à la classe miroir (il y a donc une Twictée par groupe). Cet envoi se fait via le compte classe Twitter. Pour éviter que le correcteur orthographique de Twitter ne corrige de lui-même les productions des élèves, nous envoyons les photos des Twictées.

  • Correction des Twictées – Rédaction des Twoutils

La classe miroir va maintenant corriger la Twictée et préparer les éléments de correction pour les groupes de la classe scribe. Cela se fait à l’aide de twoutils.

Un twoutil est un tweet expliquant la correction d’une erreur dans la Twictée.

Afin d’aider les élèves lors de la rédaction des twoutils, les élèves disposent de fiches d’aide à la rédaction.

Pour permettre de catégoriser le type d’erreur, les élèves utilisent des balises qui sont répertoriées dans un dico-balise.

La correction d’une Twictée dépend du nombre d’erreurs à corriger. La durée moyenne d’une correction est d’environ une demi-heure.

Il est possible si le besoin s’en fait sentir, de créer de nouvelles balises. La classe miroir informe ainsi la classe scribe de la mise en place de cette balise, de sa définition et des raisons qui ont conduit à la créer.

Lorsque la correction est terminée et que les twoutils sont prêts, ils sont envoyés à la classe scribe via le compte Twitter de la classe. En voici un exemple.

  • Réception des Twoutils et correction des Twictées

Chaque groupe de la classe scribe récupère les twoutils qui leur sont destinés et corrige sa Twictée. Le défi étant bien sûr d’arriver à la Twictée parfaite, que la classe miroir désignera par un tweet comportant le mot-dièse #0erreur.

Lien : Cet article complet avec des annexes à télécharger est disponible sur le site de la Dane de Strasbourg

P.-S.

Les dispositions à prendre et l’analyse de la Twictée et de son apport dans la structuration des savoirs sont à lire sur le site de la Dane de Strasbourg.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)

Pour rester informé, abonnez-vous à la lettre d'information Prim à bord

Ce formulaire renvoie vers le serveur de liste. Un lien de validation vous sera envoyé afin de confirmer votre inscription.

Pour vous désabonner de la liste, suivez ce lien.