S’inspirer

Le SNOEZELEN Un dispositif au service de l’inclusion scolaire

Publié le 10 avril 2019
Actualisé le

Snoezelen : contraction de Snuffelen (renifler, sentir) et de Doezelen (somnoler), que l’on pourrait traduire autour de la notion d’exploration sensorielle et de détente et plaisir.

Le snoezelen, qu’est-ce que c’est ?

Le terme Snoezelen est un néologisme, né de la contraction de deux verbes néerlandais snuffelen et doezelen.

  • "Snuffelen"signifie renifler, flairer, fureter et s’inscrit dans une dimension plutôt active, de découverte, de curiosité ou de stimulation.
  • « Doezelen » signifie somnoler, estomper, adoucir, et renvoie à une idée de calme, de sérénité et de détente.

Le Snoezelen consiste à aménager un espace dédié à la détente mais également à la stimulation des sens à travers des activités reposant sur des sollicitations sensorielles.

Ainsi Le Snoezelen représente un espace spécifique ou règne une ambiance calme, sereine, à la fois silencieuse, légère et stimulante pour la vue, le toucher et l’ouïe.
Chaque espace Snoezelen comporte ses propres caractéristiques définies par son auteur.

Un exemple sur Archiclasse

Sandrine Rébéna Sandrine, Directrice d’école dans l’académie de Bordeaux, témoigne de la mise en œuvre de son projet de classe Snoezelen dont l’objectif est de favoriser l’inclusion de 5 enfants d’un Institut Médico-Educatif (IME).

Dans cet espace pensé pour inclure et s’adapter aux élèves, les réflexions de l’équipe autour des classes dites flexibles, l’organisation par pôle de compétences et l’utilisation du numérique ont contribué à faciliter la création de cet espace afin de le rendre signifiant pour les élèves et répondant à leurs besoins.

Dans cet espace, on fait appel aux cinq sens : l’ouïe, l’odorat, la vue, le goût et le toucher.

L’espace Snoezelen de l’école s’articule ainsi autour de trois dimensions :

  • créer des propositions d’expériences adaptées aux différentes modalités sensorielles, visuelles, sonores et tactiles.
  • privilégier le respect de l’enfant et de ses rythmes  ; l’inviter à être acteur par une présence et une attention active.
  • favoriser des situations de relâchement et de réduction des tensions pour agir sur le bien-être de l’élève.

Lien : Le SNOEZELEN

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)