Expire, un projet eFran inspirant !

Mathématiques et pensée informatique Mieux réussir en mathématiques grâce au codage

1 personne conseille ce contenu

Et si la pensée informatique pouvait aider les élèves à mieux appréhender les mathématiques ? C’est le pari qu’a fait une équipe pluridisciplinaire de chercheurs grenoblois composée d’informaticiens, didacticiens des mathématiques du Laboratoire d’informatique de Grenoble, de chercheurs en sciences de l’éducation du Laboratoire de recherche sur les apprentissages en contexte et d’une centaine d’enseignants.

Le projet e-Fran EXPIRE propose une nouvelle approche s’appuyant sur Scratch et l’algorithmique, en complément des méthodes existantes, dans cinq domaines :

    • les décompositions additives ;
    • la division euclidienne ;
    • les fractions ;
    • le repérage sur quadrillage ;
    • les aires.

Pour chacun de ces domaine, un ensemble de ressources est mis à la disposition des enseignants :

    • une vidéo présentant les objectif de la séquence ;
    • le plan détaillé de la séquence ;
    • les supports de travail des élèves ;
    • les fichiers Scratch associés à chaque activité.

Ces séquences amènent les élèves à résoudre des problèmes par la construction d’algorithmes, ce qui leur permet d’expliciter leurs procédures, et de les programmer en Scratch afin de tester leurs solutions. Elles abordent ces notions mathématiques de façon complémentaire aux approches "papier-crayon" et proposent une initiation à l’algorithmique et à la programmation telle que préconisée par les programmes de 2015.

De plus, les enseignants peuvent trouver sur le site du projet https://expire.univ-grenoble-alpes.fr/ différents tutoriels sur la familiarisation à Scratch et à l’algorithmique, ainsi que des éléments de formation pour comprendre les principes de ce projet.

Pour aller plus loin
Les objectifs de cette recherche visaient à :

    • étudier les conditions d’appropriation par les enseignants ;
    • évaluer les effets sur les apprentissages des élèves (numérique vs papier crayon) ;
    • étudier si/comment la pratique de l’informatique créative en dehors de l’école peut lever certains obstacles sociocognitifs (en partenariat avec la ville de Grenoble).

Les conclusions générales provisoires sont les suivantes :

    • Une formation/préparation de quelques heures suffit pour pouvoir utiliser de façon autonome ces séquences en classe, y compris pour des enseignants sans connaissance préalable en algorithmique-programmation.
    • Ces séquences permettent, ainsi que le préconise le programme de cycle 3, une initiation à l’algorithmique et la programmation.
    • On relève une assez forte variabilité autour d’un effet moyen. Des études complémentaires sont en cours pour affiner ces résultats généraux et, notamment, comprendre cet effet moyen et cette variabilité, c’est-à-dire pourquoi certains élèves ou certaines classes du groupe « avec informatique » réussissent mieux que la moyenne générale de l’ensemble des classes, et d’autres moins bien.

Lien : EXPIRE, un projet eFran inspirant

P.-S.

Le projet Expire et ses ressources contribuent à enrichir les stratégies d’enseignement des mathématiques sous réserve d’expliciter soigneusement les liens entre algorithme, codage et concepts mathématiques travaillés. A votre tour, expérimentez ces ressources avec vos élèves !

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)

Pour rester informé, abonnez-vous à la lettre d'information Prim à bord

Ce formulaire renvoie vers le serveur de liste. Un lien de validation vous sera envoyé afin de confirmer votre inscription.

Pour vous désabonner de la liste, suivez ce lien.