Organiser la classe hybride qui associe les élèves présents et à distance

3 personnes conseillent ce contenu

Dans le cadre de la continuité pédagogique, six enseignants de l’Académie d’Orléans-Tours témoignent de leur utilisation de la classe virtuelle afin de proposer des temps d’apprentissage avec les élèves présents en classe et ceux qui continuent les cours à distance.

1. En classe de grande section de maternelle

  • En synchrone, les élèves de GS de l’école de La Perche dans le Cher (18) ont l’occasion de travailler sur des séances quotidiennes d’une durée de 30 minutes en phonologie. La classe est adaptée pour permettre ce travail des élèves à distance et en présentiel.
  • Les objectifs sont d’approfondir et consolider la conscience phonologique et les acquis de maternelle avant le CP. C’est un moment privilégié entre les élèves où ils se retrouvent en petit groupe, avec une prise de parole aisée et des productions orales et écrites solides.
  • L’enseignante, Madame Gauzentes, a également mis en place des temps spécifiques de visio par groupe chaque semaine afin de travailler de façon synchrone les albums avant d’envoyer un fichier de travail associé aux parents.

2. En classe de Grande section et CP

  • Dans la classe de GS/CP de l’école de Courmemin (41), Monsieur Elhaïk met en place une séance quotidienne en visio de 30 minutes le matin pour les CP afin de réaliser des défis de lecture, ainsi que du calcul mental.
  • Pour les GS, il organise une séance quotidienne de 30 minutes en visio l’après-midi pour de l’initiation à la lecture avec les alphas, de la numération, du dénombrement ou de l’écriture...

3. En classe de CE1-CE2

  • Dans la classe de CE1-CE2 de l’école Louis Arago de Châteauroux (36), Madame Malassenet envoie à toutes les familles un mail le dimanche soir avec le travail proposé : lecture / grammaire / vocabulaire / orthographe / poésie / mathématiques / questionner le monde...
  • Les enfants qui viennent en classe reçoivent également le programme de la semaine. Ils bénéficient ainsi de leurs traces écrites à la maison, des lectures, des liens vers un blog destiné aux enfants sur lequel, des capsules, des activités numériques, des liens vers des articles sont publiés.
  • L’enseignante a réorganisé les séquences d’apprentissages. Elle a créé, par exemple, des diaporamas sur les solides, les mesures de longueurs, la multiplication... qui lui servent en classe, mais également de supports en classe virtuelle.
  • Avec les CE2, elle a choisi de mener ses classes virtuelles une fois par semaine sur le temps de classe avec les élèves présents. Le programme de l’heure de travail est annoncé dans le mail du dimanche soir.

4. En classe de CM1

  • Pour organiser sa classe à distance, Madame Delagrange-Durand, enseignante de la classe de CM1 de l’école des Pijolins à Bourges (18) utilise la boite mail de classe mise en place par la DSI de l’académie Orléans-Tours. Elle y dépose chaque semaine un plan de travail et quotidiennement un fichier PDF avec le travail du jour détaillé suivant l’emploi du temps et les habitudes de la classe depuis le début de l’année scolaire (ce qui a rendu les élèves assez autonomes dès le départ).
  • A cela elle propose des classes virtuelles par tiers de classe pour introduire des notions nouvelles et par cinq maximum pour des remédiations.
  • Elle rajoute des explications détaillées, des schémas, cartes mentales et des liens vers des vidéos LUMNI ou CANOPE pour ceux qui peuvent se connecter. Dans un second fichier quotidien, elle propose les corrections avec encore un accompagnement pour répondre aux erreurs possibles.

5. En classe de CM1-CM2

A l’école de Chémery (41) dans la classe de CM1-CM2, l’enseignante, Madame Vieillefond, a organisé la gestion du groupe mixte (à distance et en présence) et du multi-niveau (CM1/CM2) de la manière suivante :

  • Elle propose un programme différent pour les CM1 et les CM2 mais le contenu est identique pour les élèves à distance et en présence.
  • Elle utilise le support des vidéos « Lumni » car il lui permet de laisser un niveau en autonomie sur du réinvestissement de connaissances pendant qu’elle est en résolution de problème avec un autre.

    Les élèves sont autonomes et marquent les pauses sur la vidéo pour répondre aux questions. Le feedback de l’enseignante est tout de suite disponible pour eux.
  • Concernant les corrections, elle récupère les travaux écrits des élèves dans leurs casiers virtuels comme pour les élèves qui sont à distance.
  • Elle partage également les productions des élèves à distance et en présence, notamment sur de l’art visuel ou en histoire.
  • Elle a également conservé un fil rouge, à travers un escape maths : chaque jour, de façon asynchrone, les élèves aident à résoudre l’énigme du jour.

6. En classe de CM2

Dans la classe de CM2 de l’école de Civray-de-Touraine (37), Madame Thuissard utilise la classe virtuelle du Cned en classe, pour faire le lien entre distanciel et présentiel. Elle partage l’écran du TBI pour que le contenu soit affiché à la fois en classe et en distanciel.

  • Deux rendez-vous quotidiens d’une heure environ sont mis en place (matin et a.m.).
    La classe virtuelle du matin est plutôt prévue pour du travail de groupe (classe et distanciel en commun), tandis que la classe virtuelle de l’après-midi est plutôt un temps de régulation pour les élèves à distance, les élèves en classe travaillant en autonomie sur ce créneau.
  • Sur une classe virtuelle du matin, l’enseignante a pu, par exemple, proposer un travail autour des consignes et de la rédaction de problèmes en mathématiques. Les groupes classes et distanciel ont été amenés à rédiger un énoncé de problème à partir d’une photo inductrice (tirée du site M@ths en vie). Le groupe à distance travaillait en binômes en utilisant l’outil "groupe de travail"de la classe virtuelle qui permet de répartir les élèves dans des classes virtuelles séparées. La mise en commun pour les deux groupes s’est effectuée en utilisant le tableau blanc de la classe virtuelle, chaque binôme se voyant attribuer une couleur pour pouvoir être identifié.

A découvrir également

D’autres témoignages d’enseignants de l’académie pour conjuguer présentiel et distanciel

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)

Pour rester informé, abonnez-vous à la lettre d'information Prim à bord

Ce formulaire renvoie vers le serveur de liste. Un lien de validation vous sera envoyé afin de confirmer votre inscription.

Pour vous désabonner de la liste, suivez ce lien.